Les 27
communes
ArbanatsBarsacBégueyBudosCadillacCardanCéronsDonzacEscoussansGabarnacGuillosIllatsLandirasLaroqueLestiac-sur-GaronneLoupiacMonprimblancOmetPailletPodensacPortetsPreignacPujols-sur-CironRionsSaint-Michel-de-RieufretSainte-Croix-du-MontVirelade
ENVIRONNEMENT/Ile de Raymond



ILE DE RAYMOND

L'île de Raymond possède une singularité : on ne sait pas qu'elle en est une ! A la fois proche des humains et méconnue, elle cherche à se faire connaitre et à marquer les esprits sur les enjeux liés à sa condition : inondable, fragile, imprévue, habitée, marginale et riche.

L'HISTOIRE DU SITE

Jusqu'au début du 19ème siècle, existait toute une série d'îles situées entre Rions, Paillet et Lestiac.
A partir des années 1830, un cours secondaire de la Garonne a été creusé et entretenu au détriment des différents chenaux séparant les îles qui sont comblés progressivement. Les îles sont alors réunies en deux blocs de part et d'autre du lit principal formant l'île du Grand Bern (partie sud) et l'île de Raymond (partie nord).

Au fil du temps, les pratiques culturales sur l'île ont évolué : les prairies et aubarèdes (secteur où se développent des saules) ont été peu à peu remplacées par des arbres fruitiers, qui ont laissé la place aujourd'hui à la vigne et au maïs. Entre temps, l'île a également accueilli l'élevage de bovins pendant quelques années.

En janvier 2009, la Communauté de Communes du Vallon de l'Artolie prend connaissance de la vente de l'île de Raymond, alors en jachère depuis un peu plus d'un an.

Conscients de son potentiel et de son intérêt écologique fort, les élus saisissent l'opportunité d'acheter cette île dans une perspective de développement durable de son territoire : protection de la biodiversité, gestion par pâturage extensif, accueil raisonné du public, éducation et sensibilisation à l'environnement.

"Le projet s'est co-construit en étroite collaboration avec les citoyens (élection de représentants des riverains de l'île), les partenaires locaux, territoriaux et institutionnels, garantissant ainsi une large concertation."

SES OBJECTIFS

Après l'incontournable étape de concertation et de réalisation d'un diagnostic complet, la CdC du Vallon de l'Artolie s'est vue dotée d'un plan de gestion (élaborée par le bureau d'étude LINDENIA) qui oriente ses actions autour de deux grands objectifs :
> préserver le milieu et les espèces,
> valoriser le site, avec un accueil raisonné du public.

SES RECONNAISSANCES

Sortie de son anonymat, l'île de Raymond reçoit en quelques années, des reconnaissances prestigieuses.

> Périmètre Natura 2000 « La Garonne » en Aquitaine
Ce réseau rassemble des sites où sont présents des milieux naturels et des espèces remarquables ou menacés sur le territoire européen. L'île de Raymond abrite notamment l'Angélique des Estuaires.

> Zone humide alluviale garonnaise
Espace de transition entre la terre et l'eau, les zones humides constituent un milieu aux fonctions naturelles importantes (filtration des pollutions, rôle de régulation des crues ...). Mais elles figurent également parmi les milieux les plus menacés.

> Réseau des Espaces Naturels Sensibles du département de la Gironde (ENS)

Protéger mais aussi expliquer et partager, c'est l'enjeu des politiques conduites par le Département en faveur des ENS. Les sites sont ainsi ouverts au public pour que chacun puisse découvrir et profiter de leur caractère exceptionnel.

SES PARTENAIRES

Le projet de l'île de Raymond est soutenu par de nombreux partenaires : Agence de l'Eau Adour Garonne, Région Aquitaine, Conseil général de la Gironde.

Un partenariat est également tissé avec l'Université de Bordeaux, l'INRA et le laboratoire BIOGECO (Biodiversité, Gènes et Communautés) dans la cadre du suivi de recolonisation des espèces locales.

Enfin, le projet de l'île de Raymond s'inscrit plus largement dans une démarche de réappropriation du fleuve Garonne et de son patrimoine (bâti et naturel). De nombreux partenaires locaux contribuent à cette dynamique et font vivre des lieux empreints d'histoire : les Chantiers Tramasset, la Cale, Peishota ou encore la Sauvegarde de Rions.

SES VIDÉOS

Découvrir l'île Raymond

Une vidéo, toute fraîche qui présente le site et son projet! Merci à Denis LOULIER (réalisateur), Alice NAVARRO (voix), Julien LOT (musique).

EN PRATIQUE

Accès libre en journée pour les piétons par un pont, sauf circonstances particulières (forte marée, travaux, etc.).

Renseignements - Accueil personnes à mobilité réduite et groupes : voir rubrique contacts.

Parking Ile de Raymond, fléché à partir de Paillet et Rions (33).

COORDONNÉES GPS DU PARKING : 44°40.605 N 0°21.642 W

ATTENTION : pour la quiétude des animaux, les chiens, même tenus en laisse, ne sont pas autorisés sur le site.




Contact  |  Mentions légales